Biographie des membres

Georges Séraphin, B.A Spec. En psychologie, B.Éd. M.Éd. 
Fondateur de la FGS-ÉDUGAH

Né le 22 févier 1950 à Jérémie, il a débuté ses études primaires chez les Frères de l’Instruction chrétienne pour les compléter à l’école Hortensius Merlet.  Il a entamé ses études secondaires au Lycée François Duvalier de Jérémie pour les parachever  au  Collège Catts Pressoir à Port-au-Prince.

Après une expérience sur le marché du travail haïtien et une première année  à l’École normale supérieure de Port-au-Prince, il est rentré au Canada en 1977 pour  débuter ses études à l’université d’Ottawa en 1979.  Il y a complété une formation de 4 ans en psychologie en 1983, spécialisation suivie d’un baccalauréat en éducation en 1984 et d’une maîtrise en psychopédagogie en 1986. Spécialiste en orientation scolaire et qualifié en enfance en difficulté,  Il a reçu sa formation comme  directeur  d’école en 2007. Enseignant dans les écoles publiques de langue française en Ontario de 1984 à 2013. Il a occupé les postes de Coordonnateur, 2004-2006, et de  Directeur de l’école d’été ,2007-2013,  pour le conseil des écoles publiques de l’Ontario.

Embauché comme Agent d’éducation en prêt de service au Ministère de l’Ontario 1994-1995), il a coordonné par la suite un projet  de recherche-action en éducation inclusive pour le même ministère sous la supervision du Réseau des enseignantes et enseignants de l’Est de l’Ontario  d’où la publication du guide pédagogique l’Éducation Inclusive sous la plume de Huguette Langlois.

Professeur à la Cité collégiale, Département des Sciences sociales 2013-2015. Professeur à temps partiel, Faculté d’Éducation de l’université  2014 à nos jours.
Sous contractant comme analyste de la politique d’accueil et d’intégration des nouveaux arrivants dans les douze conseils de langue française en Ontario, 2004-2005, il a également  travaillé sur un projet de recherche sur les référents culturels pour les manuels scolaires dans les écoles de langue française en Ontario, 2008-2009.
Il a rédigé, en 2001,  pour le compte de la Fondation Canadienne des Relations Raciales,  le guide pédagogique « Couleur Cœur » pour  faire contrer  l’impact négatif du  racisme dans les  écoles de langue française en Ontario.

Il a fondé successivement en 1996-1998 le Centre de Ressources en Éducation Internationale et en Développement Communautaire Canada Inc, et, 2000-2003, l’organisme Communauté Haïtienne du Canada Honneur-Respect et Reconnaissance, 2005, l’entreprise Séraphin Multiservices.

Récipiendaire du prix Promotion de la langue française décerné en 2011 par le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario dans le cadre de la reconnaissance des Bâtisseurs d’excellence.



Michel Riquet DORIMAIN, MTh., M.A., LL. L
Co-fondateur de la FGS-ÉDUGAH

Michel Riquet DORIMAIN a une Licence en droit obtenue à l’École supérieure catholique de droit de Jérémie. Il est détenteur d’une Maitrise en éducation de l’Université du Québec en Outaouais suite à un Certificat en enseignement secondaire de l’Université de Montréal. Il a une Maitrise en théologie du Collège universitaire dominicain de philosophie et de théologie d’Ottawa qui complète sa formation initiale dans ces domaines au Grand Séminaire Notre-Dame d’Haïti.
 
Il a complété ses études secondaires, sa Philo C au Collège Jean-Price Mars de Port-au-Prince dont la quasi-totalité est faite au Collège Saint Louis de Jérémie. Ses études primaires ont été faites à l’École Frère Paulin de Jérémie (FIC) et ses études maternelles à l’École Nouvelle Lamennais de Jérémie.
 
Monsieur DORIMAIN a enseigné les cours Professeur d’Introduction au droit, à la sociologie et à la psychologie à l’École sciences infirmières de la Grand’Anse (ESIGA), à l’École sciences infirmières Florence Nightingale de la nouvelle Grand’Anse (EFINNOGA), à l’École des infirmiers et des infirmières Notre Dame du perpétuel secours de Jérémie (EINDPS).
 
Il est le fondateur du Collège Jean-F. Brierre de Jérémie fondamental et secondaire. Il a enseigné la gestion de classe et l’administration scolaire à des classes de formation des maîtres de certains centres de formation initiale à l’enseignement. Il a été administrateur et conseiller pédagogique au programme institué par l’État haïtien dénommé Formation Initiale Accélérée (FIA) dans la Grand’Anse. Il fut, en même temps, directeur pédagogique et administratif du Collège Sacré- de Jérémie et du Collège Saint-Louis de Jérémie
(Préscolaire - Fondamental -Secondaire - Technique).   
              
Il a enseigné le français langue première et seconde (FLP - FLS), la Formation personnelle et sociale (FPS), l’Enseignement religieux catholique (ERC) et a été Moniteur de classe de cheminement particulier de travail (CPT) pour des commissions et des conseils scolaires du Québec et de l’Ontario (CANADA).
 
Michel Riquet DORIMAIN est une personne attentive, méticuleuse, proactive, garante, autonome, capable de travailler en équipe. Il est simple et soucieux du travail bien fait et à temps. Il est très capable d’apprendre de nouvelles connaissances sans difficulté. Il maitrise le créole et le français. Il communique aisément en anglais. Il comprend l’écoute et la lecture de l’espagnol. 

Louis  Presnor Antoine , Normalien
Co-fondateur de la FGS-ÉDUGAH

Né à Guinaudée, commune de Jérémie, en 1941, Louis Antoine a fait ses études primaires chez les Frères de l’Instruction chrétienne, l’école Frère Paulin et ses études secondaires au Lycée Nord Alexis de Jérémie.


Diplômé de l’École Normale de Damien en 1961, son expérience dans l’enseignement a débuté à l’école de Gatineau pour être ensuite transféré aux postes suivants : Ferme-école de Léon, École de St-Victor (Abricots) École de Lory (Iles Blanches) Ferme-école de Marfranc.


Après ce pèlerinage riche en expériences pour son développement  professionnel  jusqu’en 1968, il est promu titulaire à l’École Normale de Marfranc  où il a passé 18 ans  comme professeur avec une période de 4 ans comme directeur. Sa dévotion et ses succès dans l’enseignement lui ont valu, en 1980, une bourse de perfectionnement en méthodes et techniques pédagogiques en République dominicaine à l’Institution dénommée (CEDEE) Centro Dominicano de los Estudios en la Educacion.


De 1986 à 1989, il est nommé Préfet de la Grand’Anse pour occuper ensuite, en 1990,  les fonctions de Coordonnateur Départemental pour l’Alphabétisation et le Développement communautaire.  En 1991, il est devenu agent de développement au Ministère du Plan (Jérémie)


Réalisation
En 1993, il a fondé la première école normale privée de la  Grand’Anse, l’École Normale Duverger Antoine reconnue par la Ministère de l’Éducation Nationale.
Conférencier, homme de théâtre, il a dirigé le groupe artistique culturel du Cercle catholique vers les années 1970.


Implications communautaires
En élevage, il a contribué améliorer le cheptel bovin avec l’aide d’un taureau Zebu acheté à cet effet. Avec le soutien du Ministère de l’Agriculture, il a cultivé 20 carreaux de terre en maïs, plantain, patate, giraumon etc.


Récipiendaire du diplôme de Chevalier  du Président de la République (1979-1980

 
 

Dr Simphar Jh. Bontemps
Président d’honneur de la FGS-ÉDUGAH


Né à Jérémie en mai 1928,  Dr Simphar Bontemps  a  fréquenté  l’école Frère Paulin puis le Lycée Nord Alexis de sa ville  natale où il a obtenu  successivement  son certificat de Brevet  Élémentaire  en 1941 puis son Baccalauréat 1ére partie en 1946.

Après  son  Baccalauréat 2éme partie en 1947 au Lycée Pétion à Port-au-Prince, il est admis  ensuite à la Faculté de Médecine de l’Université d’Haïti en 1953  pour y être diplômé Docteur en Médecine. Il  s’est ensuite  spécialisé  en Chirurgie à l’hôpital général  de Port-au-Prince dans le Service  du Professeur Antoni Lévèque .

Après avoir fait ses premières armes comme chirurgien responsable au dispensaire-hôpital de la Reynolds Haïtian Mines á Miragoâne (1956-1957), il est appelé á Port-au-Prince pour être  nommé assistant en Chirurgie  du Professeur Lévèque á l’hôpital général  et á la Faculté  de Médecine.

En 1958, il part pour l’Allemagne oú il fréquente  la Clinique  Universitaire de Fribourg en Brisgau du Professeur Herman Kraus, s’intéressant  particulièrement  á la chirurgie du foie et du pancréas. De retour  au pays, il poursuit ses activités  dans les centres hospitaliers de la Capitale  et remplace de 1983 á 2002 le Dr.  Constant Pierre-Louis á la direction médicale  de l’hôpital Saint François  de Sales.

Ministre de la Santé  Publique pour une courte période  (février -avril1986), il participe en 1987 á la Havane  á la création  de la Sociedad Ibero-Latino-Americana de Cirujanos.

En 1996, avec l’aide de quelques  confrères,  á la demande  de Mgr François Wolf Ligondé, Archevêque de Port-au-Prince, il met sur pied la Faculté  de Médecine de l’Université Notre Dame d’Haïti dont il est nommé  le premier  doyen.

Collaborant  á diverses revues  médicales du pays et de l’étranger, il reçoit en 1998 le prix Léon Audain de l’Association Médicale Haïtienne,  ayant déjà été honoré  dans le passé de l’ordre de Grand Officier de la Santé par le gouvernement du pays.
 
 
 

Marie-Emelyne Emile
Membre fondateur de la FGS-ÉDUGAH

Née le 20 juin  1990 à Jérémie, Marie-Emelyne a fait ses études primaires chez les filles de la Sagesse pour ensuite compléter ses études secondaires au collège Sacré-cœur de Jérémie et au collège St-Louis de Jérémie.


Elle a entamé et complété ses études postsecondaires  en  santé à la faculté des sciences  infirmières  de Notre  Dame du perpétuel secours.
Elle a travaillé comme infirmière formatrice de terrain pour la FAO et pour MCEFADA.